Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MaterielDys.com

Magali Scemama Coach TDAH

Pouvez-vous nous présenter votre profession ?

et son histoire  ?

Bonjour, je suis coach en développement personnel et je me suis spécialisée dans le TDAH.

Ma profession consiste à accompagner d’une part, les parents d’enfants TDAH à mieux gérer ce trouble au quotidien, grâce à des guidances parentales. Mon objectif est aussi de donner des outils aux parents d’enfants et d’adolescents avec comportements tyranniques pour mieux gérer les conflits.

D’autre part, j’accompagne également les femmes et les femmes TDAH à développer leur potentiel, atteindre leurs objectifs, reprendre confiance, gérer le stress, les émotions, réussir leur reconversion …

 

Le développement personnel est l’ensemble des techniques et des pratiques qui permettent d’apprendre à mieux se connaitre, gérer ses émotions, valoriser ses potentiels, réaliser ses aspirations, travailler sa confiance en soi…

Appliquer au TDAH, le coaching a pour but de mieux comprendre ce trouble afin de s’y adapter aussi bien pour les adultes TDAH, que pour les parents d’enfants TDAH.

Il s’agit en réalité de faire de la psychoéducation aussi bien pour les parents d’enfants TDAH que pour les adultes.

 

Je me suis intéressée au TDAH il y a 10 ans car mes 3 enfants de 22 ans, 19 ans et 13 ans le sont.

Après de nombreuses recherches, lectures et mise au point de solutions pour travailler avec mes enfants, j’ai décidé de faire un blog sur le TDAH afin de communiquer sur ce trouble et d’aider les parents.

Parallèlement, j’ai suivi une formation et je suis devenue Coach en développement personnel spécialisée en Neurosciences.

Je me suis également formée à différentes guidances parentales spécifiques pour les parents d’enfants TDAH/TOP (trouble de l’opposition avec provocation) mais aussi pour les parents d’enfants et d’adolescents avec comportements tyranniques.

De plus, j’ai suivi une formation sur le Burn Out parental car malheureusement beaucoup de parents d’enfants atypiques peuvent, à un moment donné, passer par le Burn out parental.

Enfin, je me suis formée à L’EFT (Emotional Freedom Techniques) qui est une technique psychocorporelle de relaxation et de gestion des émotions.

Ces formations me permettent de disposer de nombreux outils pour accompagner au mieux les parents mais également les femmes et les mères.

 

Quels sont les patients que vous recevez ?  Ou êtes-vous implanté ?

Je reçois 4 types de personnes : les parents d’enfants TDAH/TOP, les parents d’enfants et d’adolescents avec comportements tyranniques, les femmes en développement personnel et les femmes TDAH.

 

-Les parents d’enfants TDAH/TOP et les parents d’enfants/d’adolescents avec comportements tyranniques.

Souvent, ils rencontrent de grandes difficultés au quotidien avec leurs enfants. Certains sont en burn out parental et dans une grande détresse car épuisés.

Je les accompagne à l’aide entre autres de Guidances Parentales comme le Programme Barkley ou le Programme de Résistance non Violente qui leur permettront d’acquérir des outils pratiques, des méthodes éducatives spécifiques pour accompagner leurs enfants et restaurer une relation parents-enfants harmonieuse. Mais aussi apprendre à contrôler ses émotions et se recentrer pour éviter l’escalade de violence.

Il est important de comprendre que les méthodes éducatives classiques non seulement ne fonctionnent pas avec les enfants TDAH mais peuvent amplifier les conflits.

Mais ce n’est pas la faute des parents car lorsque l’on ne sait pas, on a tendance à appliquer les méthodes classiques d’éducation. Malheureusement, non seulement ces méthodes ne fonctionnent pas mais en plus elles peuvent augmenter les conflits et les tensions.

 

-Les femmes TDA/H :

Ce sont souvent des problématiques de gestion du temps, d’organisation de gestion des émotions, de confiance en soi, de procrastination. Nous travaillons pour mettre en place des techniques pour pallier à ce genre de problématiques Encore une fois, la psychoéducation est très importante pour comprendre son mode de fonctionnement et s’y adapter.

- Les femmes en développement personnel :

 Ma mission est d’aider mes coachées à mieux se connaitre, à développer leur potentiel, atteindre leurs objectifs, reprendre confiance, faire une reconversion professionnelle, travailler leurs croyances limitantes, connaitre leurs valeurs, et toute autre problématique qu’elles me soumettront.

Je suis implanté à Paris dans le 15e arrondissement mais je consulte également en Visio ce qui souvent arrange les personnes qui me consultent. Je m’adapte à la demande.

 

Comment se passent les séances ?

Les séances se passent donc en présentiel dans mon cabinet ou par zoom.

Pour les guidances parentales, il est préférable que les deux parents participent, mais ce n’est pas obligatoire.

Avant d’entamer les guidances parentales, je fais un bilan d’une durée d’environ 1H30 pour déterminer ensemble les objectifs, les attentes, les problématiques… Les rendez-vous ont lieu une semaine sur deux pour le Programme Barkley et toutes les semaines pour le programme de Résistance non Violente. Pendant la séance, je partage un power point que je personnalise en fonction des parents. Puis, entre les séances, il y a quelques « devoirs » qui sont des mises en pratique sur la théorie du dernier module étudié. D’une séance sur l’autre, nous voyons dans la pratique ce qui a posé problème et nous travaillons à mettre en application toutes les techniques. Je leur donne aussi des astuces pour les devoirs et pour faciliter le quotidien.

Enfin, ils m’exposent des situations qui ont leur ont posé des problèmes et nous essayons de voir pour quelles raisons et de trouver des solutions.

 

Pour le coaching en développement personnel, nous faisons des exercices qui permettent au coaché d’apprendre à mieux se connaitre, de valoriser ses atouts mais aussi de travailler les points qui lui posent problèmes.  Les séances sont hebdomadaires ou bimensuelles.

Avec le coaché, nous fixons un objectif et nous travaillons sur les croyances limitantes, la confiance en soi, les peurs, ce qui pourrait empêcher de passer à l’action…

Rien n’est immuable et d’autres objectifs peuvent arriver en cours de coaching.

 

Enfin, pour les adultes TDAH nous mettons en place des solutions au quotidien pour mieux s’organiser, gérer le temps, comprendre ses émotions mieux les gérer, passer à l’action, éviter la procrastination, organiser son cadre de vie, mettre en place des routines, pour mieux gérer sa vie quotidienne.

Il s’agit également de psychoéducation pour apprendre son mode de fonctionnement et mettre l’accent sur ses points forts et apprendre des astuces pour s’adapter à son trouble et révéler son potentiel.

 

Avez-vous quelques conseils à donner aux parents qui n’arrivent plus à communiquer avec leur enfant qui se sent différent des autres ? 

Se sentir différent peut être une source de souffrance. Même si le parent ne peut pas changer la situation, le fait d’etre une oreille attentive permet à l’enfant de se sentir rassuré. Je pense qu’il est important d’expliquer à l’enfant son trouble et d’en parler librement. Notamment dans le TDAH le fait pour l’enfant d’avoir du mal à rester en place ou à se concentrer peut provoquer des complications à l’école ou dans les habilités sociales.

Le fait de l’écouter même si l’on se sent passif pourra l’aider à dénouer des situations anxiogènes.

D’autre part, je leur conseillerais également de faire confiance à leur instinct de parent et de ne pas hésiter à s’adresser à des professionnels pour obtenir des conseils et de l’aide.

 

Quelle est votre plus grande réussite dans cette profession ?

Ma plus grande réussite dans cette profession est à chaque fois que des parents qui m’ont contacté épuisés ou démunis me disent qu’ils se sentent mieux, qu’ils ont acquis les outils pour accompagner leur enfant et que leur relation avec leur enfant s’est apaisée. Je suis très heureuse lorsqu’ils parviennent à prendre du temps pour eux car c’est une problématique à laquelle beaucoup de parents d’enfants atypiques sont confrontés et cela peut également impacter la relation de couple.

Une autre réussite est également lorsque des femmes (TDAH ou pas) ont atteint leurs objectifs. Elles se sentent plus sures d’elles, plus heureuses, plus organisées, gèrent mieux leurs émotions et leur stress. Elles parviennent à s’affirmer et me remercient pour le chemin parcouru car désormais elles n’ont plus besoin de moi.

 

Qu’aimeriez-vous dire en conclusion ?

En conclusion j’aimerais dire que les enfants et les adultes TDAH ont un potentiel énorme.

L’entourage joue un grand rôle pour accompagner les enfants mais aussi les adultes.

La psychoéducation permet vraiment aux parents d’enfants TDAH de mieux comprendre ce trouble, de s’y accommoder et de trouver les méthodes éducatives adaptées.

L’adulte TDAH aussi grâce à la psychoéducation pourra s’adapter à son trouble et comprendre son mode de fonctionnement.

La prise en charge du TDAH est multimodale et le coaching permet de mettre en place des stratégies pour améliorer la qualité de la vie du coaché, mettre en place des routines, apprendre aux parents à mieux comprendre le trouble et à adapter ses méthodes éducatives.

Finalement chaque personne a un potentiel et le coaching grâce au questionnement permet de le révéler.

Quelles sont vos coordonnées :

 Je suis située à Paris dans le 15e et je consulte également en zoom

mon mail:  magaliscemama@gmail.com

-Voici le lien vers mon blog https://tdah-et-cie.com

-Voici les liens vers mes réseaux sociaux
 
insta : insta : https://www.instagram.com/tdah_et_cie/

pinteresthttps://www.pinterest.fr/business/hub/

facebook: fb.me/tdahetcie75

Linkedin: linkedin.com/in/magali-scemama-92a405193

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article